06/01/2014

[Hors-Série] Préparation de Nuit Noire (Debord inside Vol.2)

Amis de la quatrième Ours avant les Filantes, l'heure est venue de se jeter de plein pied dans la Nuit. Tous les éléments ont été rassemblés. Certains ont poussé "pleine terre" dans le jardin de Miss Night. D'autres nous viennent du jour, et ont accepté de jouer le jeu, de se mêler à nous - car nous les y conviions. Pour vous dire, ils piétinaient d'impatience, tous autant qu'ils sont. Et nous aussi.

Passées les présentations, il nous a fallu rappeler certains points de la procédure.
1- La vie commence maintenant.

2- Le désordre est clé de voûte de ce que nous allons bâtir. Il convient de respecter le chiffre à la lettre, et aussitôt de faire l'inverse. Qu'importe la méthode, pourvu que le résultat n'existe pas. Le premier pas étant celui qui coûte le plus, nous passerons directement au deuxième. Nous aurons ainsi l'assurance que c'est bien le désordre qui donne le rythme. 

3- Notre travail n'étant en aucun cas une forme d'aboutissement, mais une manière parmi tant d'autres d'exprimer nos incertitudes, nous demanderons au public de ne pas photographier les protagonistes, de ne procéder à aucun enregistrement, de n'en garder que l'envie de ne plus rester passif. Car la vie aura commencé.

4- La vitesse de notre vol nous empêchera de distribuer des plateaux repas.
Ces points et quelques autres remémorés à chacun, il nous faut à présent nous sangler solidement après la Nuit. 

Car...

Eparpillés depuis les fracas du pas de tir, dirigés par le besoin de perdre toute direction, c'est une ivresse folle qui imposera bientôt son ordre. Des cieux infinis pour s'ébaudir, les affinités se font naturellement, et quelques constellations prendront rapidement forme. Tout ceci est formidable.

Nous aborderons donc avec sérénité le premier moment délicat de notre épopée. Soyons conscients que ce qui nous tient lieu de vaisseau n'est pas à l'abri de percuter l'un de ces nombreux satellites, mouchards de la 4G, qui s'ennuient entre deux chiffres, là-haut... Pour nous, cela pourrait se situer entre "je" et "un autre". D'importantes secousses peuvent être consécutivement ressenties. Tranquillisez-vous, cela fait pleinement partie du désordre dans lequel s'accomplira notre dessein. L'incertitude est une règle de base.

De l'orbite, nous ne garderons que l'elliptique. D'ici quelques heures, nous aurons probablement reconnu la Galaxie Debord avec assez d'assurance pour alors vous tendre alors une main fraternelle.

Surveillez la Nuit. A bientôt.

NB - Bien des cieux restant à la portée de nos projets de fous, plusieurs autres vols sont d'ores-et-déjà programmés. La capacité restreinte de nos embarcations ne nous permettra probablement pas d'emmener tout le monde, mais quelques mondes peuvent se joindre aux nôtres. Nous sommes des partageux.