22/01/2019

SeTLisT - Nuit Noire - De La Night

Articles lus et commentés : Racisme sur le net : la députée lotoise LREM Huguette Tiegna insultée, La Dépêche, 18 janvier 2019 Des tags nazis sur le local de la CGT à Vesoul, France Bleu Besançon, 4 janvier 2019 Saint-Etienne : il casse le nez de sa fille parce qu’elle est lesbienne, Le Progrès, 14 janvier 2019 Des milliers de manifestants anti-avortement attendus à Paris dimanche, Europe 1, 18 janvier 2019 Pas-de-Calais. Cinq religieux traditionalistes en garde à vue pour des maltraitances sur des enfants, Ouest France, 17 janvier 2019 Maroc : des médecins refusent de pratiquer le test de virginité, France Info, 11 janvier 2019 Des croix détruites sur des sommets des Pyrénées, La Croix, 28 juillet 2018 En 2019, les « sans religion » pourraient devenir le premier groupe aux États-Unis, Le Point, 19 janvier 2019

avec : Yoram Rosilio et Anti Rubber Brain Factory, Milo kai mandarini - Léo Ferré, Le chien - Générique - Saez, Ma religieuse - Ange, Le chien la poubelle et la rose (en public "Le tour de la question") - Serge Reggiani, Il suffirait de presque rien // Jean Ferrat, On ne voit pas le temps passer - Jacques Higelin, Alertez les bébés - Alexandre Borodine, Quatuor à cordes N°2 (3è mvt Notturno / Quatuor Emerson) - Funkadelic, What is soul - Labi Siffre, I got the blues - Curtis Mayfield, Suffer - Diana Ross et Marvin Gaye, You are everything - Isaac Hayes, Walk on by - Otis Redding, Try a little tenderness - Sam and Dave, When something is wrong with my baby - The Emotions, I like it - Tammi Terrell et Marvin Gaye, If this world were mine - The Commodores, Nightshift - Detroit Emeralds, You're getting a little too smart - Funkadelic, Maggot brain - Guru and Jazzmatazz, Loungin' - Ludwig van Beethoven, Concerto pour piano N°4 (Wilhelm Kempff, Berliner Philharmoniker) - Morrissey, The ordinary boys - Léo Ferré, L'imaginaire - The Smiths, Half a person

Merci à Christiane, l'amie qui s'en va kiffer cimes et vallées, bonnes vacances ! Merci à Geneviève, pour son écoute amicale et attentive. Merci à Sylvain à Montreuil, d'échanger un sourire quand même. Merci à Max, pour le soutien technique. Merci Frédo !

Pour réécouter la Nuit Noire "De La Night" du 21 janvier 2019, c'est ici :
Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Partie 4

17/01/2019

Le Ferré Club (n° 72) Intégrale La Vie Moderne 1944-1959 / Entretien avec Alaric Perrolier (1ère partie) - 16 janvier 2019

Première partie d'un long entretien avec Alaric Perrolier, des éditions La Mémoire Et La Mer, au sujet de l'Intégrale La Vie Moderne 1944-1959. Au cours de cette première partie, il évoque le travail préparatoire et d'édition de cette intégrale, et commence à passer en revue les albums qui la composent.

Un grand merci à Alaric pour ce long travail d'explication, et pour sa gentillesse. Et merci à Mathieu Ferré et Alain Raemackers pour cet indispensable travail.

Avec : L'opéra du ciel (15 janvier 1957) - Le métro (15 juillet 1948) - Graine d'ananar (en public à l'Olympia, mars 1955) - La chambre (3 février 1950) - ... Et des clous (29 avril 1953) - Merci mon dieu (en public à l'Olympia, mars 1955)

Merci à Christiane, amie Ferréenne et Utgé-Royenne. Merci à Chris et Sylvie, pour les jolies cartes postales d'un autre matin d'hiver. Merci aux éditions La Mémoire Et La Mer et à Universal Music. Merci Frédo !

Pour réécouter Le Ferré Club (n° 72) Intégrale La Vie Moderne 1944-1959 / Entretien avec Alaric Perrolier (1ère partie), c'est ici !

Suite et fin de cet entretien la semaine prochaine.

09/01/2019

Le Ferré Club (n° 71) Encore... un Ferré Club - 9 janvier 2019

Les présidents, même Nixon, n'ont pas allumé leur radio pour écouter cette émission.

Au sommaire : Générique - Le bateau ivre - La mort des loups - Les Tziganes (interprétée par Natasha Bezriche) - La chercheuse de poux -  La vie moderne - Les amants tristes (en public "Sur la scène", 1973) - Ni dieu ni maitre

Merci à Christiane, et aux sans dieu ni maitre. Merci à Geneviève, et à Franz Liszt. Merci à Jean, et aux Tziganes. Merci à Raphaël, et aux chercheuses de poux. Merci à Chris et Sylvie, et aux merveilleux nuages. Merci Frédo !

Pour réécouter Le Ferré Club (n° 71) "Encore... un Ferré Club", c'est ici !

Rappel - Le téléchargement proposé sur ce blog est bien évidemment gratuit. En cas de difficultés pour réécouter ou télécharger les émissions, merci de nous contacter par mail : leferreclub(arobase)gmail(point)com.

08/01/2019

SeTLisT - Nuit Noire - 2019 x liberté

Articles lus et commentés : Versailles. Un ouvrier de 68 ans fait une chute mortelle devant la préfecture des Yvelines, Ouest France, 3 janvier 2019 Le Sénat aide le gouvernement à supprimer des aides fiscales en faveur du logement des SDF, Public Sénat, 27 novembre 2018 L’Assemblée nationale ne compte quasiment plus de représentants des milieux populaires, Observatoire des inégalités, 29 novembre 2018 Racisme et xénophobie, la mairie dépose plainte, La Dépêche, 21 novembre 2018 Allemagne : l’extrême droite met en scène des patrouilles dans une ville de Bavière, Le Monde, 3 janvier 2019 "Rassurez-vous, on va quitter la Tunisie" : la peur des Subsahariens victimes d’agressions racistes à Tunis, France Info, 4 janvier 2019

avec : Générique - Ange, Les fous demandent un roi - The Smiths, You just haven't earn it yet baby - Keith Jarrett, The Köln concert (intégrale) - Maurice Ravel, Pavane pour une infante défunte (London Symphony Orchestra, Claudio Abbado) - Pink Floyd, Comfortably numb - Alain Bashung, Il voyage en solitaire - Simple Minds, Belfast child - Dominique A, Les hauts quartiers de peine - Parliament, The silent boatman - Joy Division, The eternal - Yann Tiersen, Comptine d'un autre été l'après midi - R.E.M, Low - François Béranger, Département 26 - Michael Jackson, Stranger in Moscow - Ange (Caroline Crozat), Coupée en deux - Oasis, D'yer wanna be a spaceman - Jacques Higelin, Ballade pour Roger - Noir Désir, A l'envers à l'endroit - Prince and the Revolution, Purple rain - Eiffel, Tu vois loin - Léo Ferré, Le mal - Serge Gainsbourg, Ah ! Melody (version silencieuse) - Saez, Les meurtrières - Tristan Décamps, Fruits d'hommes - Gérard Manset, Genre humain - Jacques Bertin, Voilà, c'est cette nuit - Morrissey, Late night, Maudlin street - Gut Debord, Perspectives de modifications conscientes dans la vie quotidienne (1961) - Léo Ferré, Et... Basta!

Merci à Christiane, pour son écoute et coûte que coûte. Merci à Claude, qui propose de remettre à la mode le mot Empathie. Merci Frédo !

Pour réécouter la Nuit Noire "2019 x liberté" du 7 janvier 2019, c'est ici :
Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Partie 4

02/01/2019

Le Ferré Club (n° 70) Méthode 2019 - 2 janvier 2019

Inclus : Voeux 2019 (and so on)

Au sommaire : Générique - L'espoir - Elle tourne la Terre - La méthode - Préface - Les étrangers - La nuit - En amour (Jean Gabin, Claire Leclerc, émission "De sacs et de cordes") - La gitane - La mémoire et la mer

Merci à Christiane, soutien essentiel. Merci à Geneviève, la pêche 2019 ! Merci à Chris et Sylvie, pensées pour Bella. Merci Frédo !

Pour réécouter Le Ferré Club (n° 70) , c'est ici !

26/12/2018

Le Ferré Club (n° 69) De saison - 26 décembre 2018

Émission de comptoir, "sans fard, sans chiqué". Une émission d'hiver.

Au sommaire : Générique - La violence et l'ennui - Night and day - Noël (Luc Bérimont) - Les quat' cents coups - Le flamenco de Paris (interprété par Cali) - Rêvé pour l'hiver (Arthur Rimbaud) - La solitude - L'étranger (Charles Baudelaire) - Le flamenco de Paris - L'oppression - Il n'y a plus rien.

Articles évoqués ou lus durant l'émission : Rencontre avec Lonepsi avant son concert à Saint-Etienne (42 info, 16 novembre 2018) / Le jeune groupe "La Sido" se réapproprie Léo Ferré et Boris Vian et ça marche (Culture Box, 16 décembre 2018) / Mairie d'Hayange contre Secours populaire : nouvelle condamnation pour Fabien Engelmann (France 3, 21 décembre 2018)

Bye bye 2018, direction l'an 10.000 ! Merci à Christiane, amie du jour et des nuits. Merci à Chris et Sylvie, moteur 47. Merci à Geneviève, soutien amical. Merci à Daniel, mélomane averti et agent officieux de Manu Lann Huel. Merci à Romaine, bon courage. Merci à Max, même lorsqu'il appelle pendant l'émission. Merci à Raphaël, et aux amis sur les réseaux. Merci à Alaric Perrolier. Merci Frédo !

Pour réécouter Le Ferré Club (n° 69) "De saison", c'est ici !

25/12/2018

SeTLisT - Nuit Noire - Le radiotage de la Noyel

Le 24 décembre tombant un lundi, la Nuit Noire ne pouvait passer à côté du plaisir d'un peu de radiotage le soir de la noyel. Histoire d'être un peu ensemble, un peu de côté quand même, tout sauf dans le ton, bien entendu. Ni dieu, ni Maitre, ni Santa, ni Klaus !

Davou : Michelle Tauber, Di tsayt fun di karshn (Le temps des cerises) - Léo Ferré, L'étranger - Alain Bashung, Immortels - Johnny Marr et Maxine Peake, The priest // Rencontre télévisuelle Jean Ferrat, Georges Brassens, Jean-Pierre Chabrol (mars 1969) - Jean Ferrat, Dans le silence de la ville - Georges Brassens, La ballade de ceux qui sont nés quelque part - Happy Mondays, Mad Cyril // Marvin Gaye, Trouble man - Wolfgang Amadeus Mozart, Concerto N° 9 Jeunehomme (Andantino - Mitsuko Uchida, Jeffrey Tate, English Chamber Orchestra)

Dj Maax at the control tower :  Pizzza, Photocopie - Arnaud Michniak, J’attends - Burning Heads, Twisted Thoughts - Les Suprêmes Dindes, J’en ai presque pleuré // Léo Ferré, Psaume 151 - Les Suprêmes Dindes, Dieu - Jacques Brel, Les Flamandes - Burning Heads, Six feet down - Christophe Sourice, Le mot de trop // Didier Super, Gauche/droite - Usé, Danser un slow avec un flic - Les Suprêmes Dindes, Petit Français // Kraftwerk, Radioactivity (1975) + Radioactivity (1991) - Jessica93, Asylum - Arnaud Michniak, Mille Voix - Frustration, Victoires prochaines - Pizzza, Gagné perdu

Merci à la joyeuse petite bande présente ce soir là, et aux copains et copines qui nous ont dit bonsoir.

Pour réécouter la Nuit Noire "Le radiotage de la Noyel", c'est ici :
Partie 1 - Partie 2

12/12/2018

Le Ferré Club (n° 68) Guillaume Apollinaire n'est pas mort - 12 décembre 2018

Quatrième et dernière émission de notre cycle consacré au lien entre Léo et Guillaume Apollinaire, à l'occasion des cent ans de sa mort.

*

Au sommaire : Guy-Ernest Debord et Serge Berna, émission Les environs de Fresnes (Enregistrements magnétiques, extrait) - Générique - La poésie - Les cloches, poème de Guillaume Apollinaire, dit par Frédéric Bons et Marius - Les cloches et la tzigane - A la Santé, lu par Jean-Pierre Marielle - Le pont Mirabeau, adapté et interprété par Tony Hymas - J'ai eu le courage, dit par Frédéric Bons - Zone, dit par Denis Manuel - Marizibill, adapté et interprété par François Béranger - Paul Léautaud, à propos de Guillaume Apollinaire - Nuit rhénane, interprété par Elise Dabrowski - Marie, dit par Guillaume Apollinaire - L'adieu, mis en musique par Arthur Honegger et interprété par Dawn Upshaw - Blaise Cendrars, à propos de l'enterrement d'Apollinaire - L'adieu - Guy-Ernest Debord, à propos de la poésie (Enregistrements magnétiques, extrait)

Merci à Chris et Sylvie, de chez SCL. Merci à Frédéric Bons et à Marius (plus d'infos ici). Merci à Jehan Vanlangenhoven.

Pour réécouter Le Ferré Club (n° 68) "Guillaume Apollinaire n'est pas mort" , c'est ici !

11/12/2018

SeTLisT - Nuit Noire - Manc made (hommage à Pete Shelley)

Après quelques considérations autour de l'actualité, les mobilisations populaires et autres mobilisations notamment (à peine plus qu'il y a quinze jours, juste assez pour constater que le pauvre Eric Hazan n'en finit plus de se noyer, à l'image de la sphère politique dont il est une figure emblématique - pas de lien vers l'interview lamentable de Hazan, mais ceci à la place : "Lundi Matin ou le pourrissement de la prétendue pensée radicale", par Y. C.), un mix mancunien en hommage à Pete Shelley, leader des Buzzcocks mort bien trop jeune la semaine dernière. Un peu de Gregory Isaacs pour lier le suave à l'endormissement... Nuit Noire !

Wolfgang Amadeus Mozart, Quintette pour clarinette K581 (IIè mvt. larghetto - Portal, Pasquier, Daugareil, Pasquier, Pennetier) - Karen Souza, Everyday is like sunday - Générique - Saez, Peuple manifestant - François Béranger, Tout le monde s'aime - Jean Ferrat, Les saisons

Pete Shelley, Homosapiens - Buzzcocks, Orgasm addict - Joy Division, Failures - New Order, The him - Oasis, Up in the sky (acoustic) - The Smiths, How soon is now - The Durutti Column, Sketch for winter - The Stone Roses, I am the resurrection (ndlr, how could I ever bring myself to hate you as I'd like) - The Chemical Brothers, The private psychedelic reel - Space Monkeys, Acid house killed rock'n'roll - Death In Vegas Ft. Liam Gallagher, Scorpio rising - Happy Mondays, Bob's yer uncle - Buzzcocks, Ever fall in love (with someone you should'nt have fall in love with) - Noel Gallagher Ft. Johnny Marr, If love is the law - Morrissey, Margaret on guillotine - Northside, Yeah man - Joy Division, Transmission - The Stone Roses, Made of stone - Oasis, Supersonic - Paris Angels, Eternity - Pete Shelley, Qu'est-ce que c'est que ça - New Order, Leave me alone - Johnny Marr, Hi hello - Electronic, Getting away with it - John Mayall, Sitting on the outside - The Smiths, A rush and a push and the land is ours - Happy Mondays, Kuff dam - Black Grape, Getting higher - Shotty Horroh, 420 247 - Buzzcocks, Oh shit - 808 State, The only rhyme that bites + Pacific state + On the ten + Joyrider - The Chemical Brothers, I'll see you there - Joy Division, Atmosphere - Buzzcocks, Nostalgia

Gregory Isaacs selects reggae / continuous mix : My number one, Can't give my love along, Mr Brown, If tomorrow never comes, Loving pauper, Sunday morning, Bang belly, Mr Cop, Thief a man, Substitute, If I don't hate you, Rock away, What a feeling, Mr know it all, Slave master, Soon forward, Yes I do, Tune in

Léo Ferré, L'opéra du pauvre (la cloitrée)

Merci à Christiane, et son amical et chaleureux soutien. Merci à Geneviève pour sa douceur. Merci à Daniel, à l'écoute attentive. Merci Frédo !

Pour réécouter la Nuit Noire "Manc made (hommage à Pete Shelley)" du 10 décembre 2018, c'est ici :
Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Partie 4