11/07/2018

Le Ferré Club (n° 46) Ici, ailleurs ou autre part - 11 juillet 2018

"Sans se connaitre on s'est aimé, et même si ce n'est pas vrai..."


Au sommaire : Générique - Les oiseaux du malheur - La lettre - La banlieue - Mon rêve familier - Si tu t'en vas - L'amour meurt - La vie d'artiste - Blues - La solitude - La grève

 
Pour réécouter Le Ferré Club (n° 46) "Ici, ailleurs ou autre part", c'est ici ! (ailleurs ou autre part)

10/07/2018

L'Été en Pente Noire - Saison 3, épisode 1 / Spéciale The Cure by Max

Pour ce premier rendez-vous de la saison, Max (que vous retrouvez habituellement lors de l'émission Y a de la fumée dans le poste) nous fait parcourir les premières années de création du groupe The Cure, et tout particulièrement dans le triptyque Seventeen seconds, Faith et Pornography.

Avec : Killing an arab (Peel session, 1978) Grinding halt (Three imaginary boys, 1979) Boys don't cry (Peel session, 1978) Play for today (Seventeen seconds, 1980) At night (Seventeen seconds, 1980) The holy hour (Faith, 1981) The funeral party (Faith, 1981) The drawning man (Faith, 1981) Faith (Faith, 1981) One hundred years (Pornography, 1982) The figurehead (Pornography, 1982) The kiss (Kiss me kiss me kiss me, 1987)

mais également : Joy Division, Transmission - Frustration, Victoires prochaines (reprise de Seconde Chambre) - Dead Can Dance, The host of Seraphin - Joy Division, Shadowplay - Jessica 93, Asylum - Hubert-Félix Thiéfaine, Les dingues et les paumés - Thom Yorke, Harrowdown hill / Intro : Mondo Grosso, Souffles H (King street club mix) - Serge Gainsbourg, L'anamour - Saez, Police - The Jam, Pop art poem - Léo Ferré, La méthode - The Smiths, Last night I dreamt that somebody love me (... just another false alarm)

Un grand merci à Max pour ces quelques heures de partage sur l'antenne sans dieu ni maitre. Merci à Christiane, amie attentive et attentionnée. Merci à Sylvain à Montreuil, soigne-toi bien ! Merci à Enrick, partageux de feel good. Merci Frédo !

Pour réécouter l’Été en Pente Noire- Spéciale The Cure by Max, c'est ici :
Partie 1 - Partie 2 (MP3, 140 Mo + 127 Mo)

06/07/2018

Pour Claude Lanzmann

Quand le film Shoah est sorti, j'ai eu l'honneur d'assister à une projection rue Cadet, au Grand-Orient de France. C'était une projection organisée en présence de l'auteur du film, pour un public composé d'anciens déportés, d'anciennes déportées, de membres de leurs familles et de leur entourage.

La tuberculose avec laquelle il était revenu de déportation avait déjà eu raison de mon grand-père. C'est sur l'invitation de Kiwa (Charles) et Esther (Era) B. que ma mère avait été conviée. J'étais encore bien petit mais, pour maman, il était important que je l'accompagne. Je ne savais pas vraiment où j'allais. J'étais surtout très content de rencontrer ce moustachu charismatique qui parlait si bien des voyages, des cultures du monde, de la nature à la télé.

Si je me souviens de ma déception d'enfant en comprenant que Claude Lanzmann n'était pas son frère, Jacques, ce dont je me souviens surtout, c'est des larmes d'Era et, bien plus encore, d'une forme de sérénité sur le visage de Charles à l'issue de la projection, presque souriant. Le contraste avec la tristesse de son épouse tant aimée était saisissant. Avec la douleur du sujet du film aussi - je n'étais pas encore en âge d'être conscient de l'abomination du crime perpétré par les nazis, le génocide des populations juives, la déportation de populations considérées comme dangereuses ou inférieures car différentes, mais le sujet était assez présent à la maison pour que j'aperçoive cette douleur.

Plus tard, en revoyant Shoah, j'ai cru comprendre ce qu'avait probablement ressenti Charles ce jour-là. Il existait dorénavant une oeuvre qui montrerait à demain les horreurs d'hier, qui porterait les témoignages de ceux et celles qui avaient survécu à cette machine de mort - ainsi il ne serait plus possible de nier que cela avait existé -, qui dirait à ceux qui furent responsables qu'ils ne seraient jamais en paix, à ceux et celles qui s'en foutent qu'ils ne peuvent s'en foutre. Il existait dorénavant un film qui serait, en lui-même, porteur d'une part d'Histoire, gardien d'une mémoire, témoignage comme aucun autre de la plus atroce industrialisation de la mort qu'ait pensée l'Homme - l'espoir que plus jamais la bête immonde sorte de sa tanière.

Plus tard encore, j'ai compris que ce ne serait pas si simple... - et si tu suis l'actualité, que d'occasions tu trouveras pour te demander si, bientôt, il y aura encore des lieux pour diffuser Shoah, des yeux pour regarder ce film, des coeurs pour le comprendre.

Il arrive qu'à un crime contre l'humanité réponde une oeuvre qui tiendrait volontiers du bienfait pour l'humanité. Il arrive même que cette oeuvre panse certaines plaies, parmi les plus profondes. Merci monsieur Claude Lanzmann.

Ce soir, j'ai pleuré pour vous, pour ceux et celles qui sont partis, pour ceux et celles qui ne sont pas revenus.

Davou, 6 juillet 2018


04/07/2018

Le Ferré Club (n° 45) L'été 2018 - 4 juillet 2018

"L'imagination est une mer sans fond... Imagine ! Imagine !"

Au sommaire : Générique (ni dieu ni maitre) - L'Opéra du Pauvre : épilogue (plaidoirie du poète) - Monsieur tout-blanc - Ils ont voté - La gitane - Vison l'éditeur - Le temps du tango - L'Opéra du pauvre : le tango Nicaragua - L'Opéra du Pauvre : Miseria - L'étranger (Ch. Baudelaire) - Niente piu (remix)

Merci à Christiane, la base. Merci à Chris et Sylvie, pour leur soutien et leur amitié. Merci Frédo !

Pour réécouter Le Ferré Club (n° 45) "L'été 2018", c'est ici !

27/06/2018

Le Ferré Club - Discussion avec Mathieu Ferré, en compagnie de Patrick Ullmann et Alaric Perrolier

L'intégralité de la discussion avec Mathieu Ferré, en compagnie de Patrick Ullmann et Alaric Perrolier, est à présent en ligne !


Partie 1 (LFC n° 42)http://missnight.blogspot.com/2018/06/le-ferre-club-n-42-discussion-avec.html

Partie 2 (LFC n° 43)http://missnight.blogspot.com/2018/06/le-ferre-club-n-43-discussion-avec.html

Partie 3 (LFC n° 44) : http://missnight.blogspot.com/2018/06/le-ferre-club-n-44-discussion-avec.html

Suivez-nous sur Facebook  et sur Twitter !

Le Ferré Club (n° 44) Discussion avec Mathieu Ferré, en compagnie de Patrick Ullmann et Alaric Perrolier (3ème partie)

Troisième et dernière partie d'une longue discussion menée avec Mathieu Ferré, en compagnie de Patrick Ullmann et Alaric Perrolier, enregistrée le 27 avril 2018 dans les studios de Radio Libertaire. Dans cette troisième partie, Mathieu parle de son rapport avec l'oeuvre de son père, et Alaric nous parle de son activité au sein de La mémoire et la mer.

Un grand merci à Mathieu Ferré, ainsi qu'à Patrick Ullmann et Alaric Perrolier, pour leur gentillesse, leur confiance, et cette belle soirée passée ensemble autour de Léo.

Avec : L'homme - L'été 68 - Le mal - Opus X

Merci à Guillaume pour son soutien. Merci à Chris et Sylvie de chez leo-ferre.eu pour leur soutien. Merci à Frantz Vaillant. Merci Frédo !

Pour réécouter Le Ferré Club (n° 44) Discussion avec Mathieu Ferré, en compagnie de Patrick Ullmann et Alaric Perrolier (3ème partie), c'est ici !

La première partie est ici !
La deuxième partie est ici !

26/06/2018

SeTLisT - Nuit Noire - Rigueur de gueulante (juin 2018)

Après un hommage à Lounès Matoub et une pensée pour Geoffrey Oryema, petit passage en revue non-exhaustif et militant de l'actualité de ce mois de juin 2018... avant Lalo, et quelques semaines de vacances pour la Nuit Noire.

Articles évoqués durant l'émission :

Le voisin raciste encore condamné à Saint-Quentin, Le Courrier Picard, 12 juin 2018 L'Etrat : frappée et traitée de "sale bougnoule" devant ses enfants, France Bleu, 18 juin 2018 Actes de vandalisme et tags racistes à Sainte-Tulle, France Bleu, 22 juin 2018 Calvados : un ancien militaire agresse quatre migrants et menace de "cramer" leur centre d'hébergement, 20 Minutes, 12 juin 2018 Corrèze : un membre d'un groupuscule d'extrême droite condamné pour provocation à la haine raciale, France Bleu, 14 juin 2018 Après Tarbes, l'agence du groupe La Dépêche de Lourdes cible d'une attaque, La Dépêche, 16 juin 2018 Extrême droite : quand la croisière s'amuse un peu trop..., Le Point, 21 juin 2018 Le "chef" présumé du réseau d'ultra droite démantelé est un Charentais-Maritime, France Bleu, 21 juin 2018 Italie : des syndicalistes chantent "Bella Ciao" au nouveau ministre de l'Intérieur dans un bus, 20 Minutes, 11 juin 2018 En Europe, les chrétiens plus critiques que les autres envers les musulmans, La Croix, 30 mai 2018

avec : Saez, Des p'tits sous - Francesca Solleville, La semaine sanglante - Jacques Higelin, La putain vierge - DJ Vorak, La Tchouktchouka - Générique - Lounès Matoub, Semehtiyi + Ayatyetran - Jean Ferrat, Un jour un jour - Lounis Ait Menguelet, Daghirv - Baaziz, Algérie mon amour - Geoffrey Oryema, Solitude + Ye ye ye - Renaud, Hexagone - Yehudi Menuhin et Stéphane Grapelli, Summertime - Serge Gainsbourg, La javanaise remake - Simple Minds, Mandela day (live) - L'Atelier, La fête de la musique - Stevie Wonder, Living for the city - The Jam, Tales from the riverbank - Pink Floyd, Summer '68 - Prince, Purple rain - Edouard Lalo, Symphonie espagnole Op. 21 (Itzhak Perlman, Orchestre de Paris / Daniel Barenboïm) - Anti Rubber Brain Factory & Hmadcha, Hamdouchiiya + Fantaziiya - Camille Saint-Saens, La Havanaise (Maxim Vengerov, Israel Philh. Orch. / Zubin Mehta) - Ziskakan, Siraz - Dominque A, Par les lueurs - Joy Division, I remember nothing - Talking Heads, The overload - Happy Mondays, Harmony - The Chemical Brothers, Asleep from day - Air, Modular (le Bila mix) - The Smiths, Asleep

Merci à Christiane, pour son soutien sans faille. Merci à Eric, au quotidien rythmé par Et Basta !, salut à toi. Merci à Ariel, l'impresario de Brigitte M. Merci Frédo !

Pour réécouter la Nuit Noire "Rigueur de gueulante (juin 2018)" du 25 juin 2018, c'est ici :
Partie 1 - Partie 2 - Partie 3 - Partie 4

*

La Nuit Noire revient en septembre ou octobre prochain. Mais la maison reste ouverte. Nous nous retrouvons (presque) tous les lundis de l'été, dès 21h, pour la troisième saison de L'Eté en Pente Noire. Et bien sûr, Le Ferré Club tous les mercredis à 16h.

20/06/2018

Le Ferré Club (n° 43) Discussion avec Mathieu Ferré, en compagnie de Patrick Ullmann et Alaric Perrolier (2ème partie)

Affichage - Ronan
Deuxième partie d'une longue discussion menée avec Mathieu Ferré, en compagnie de Patrick Ullmann et Alaric Perrolier, enregistrée le 27 avril 2018 dans les studios de Radio Libertaire. Dans cette deuxième partie, Patrick parle de son lien avec Léo, et Mathieu aborde son rapport avec l'oeuvre de son père.

Un grand merci à Mathieu Ferré, ainsi qu'à Patrick Ullmann et Alaric Perrolier, pour leur gentillesse, leur confiance, et cette belle soirée passée ensemble autour de Léo.

Avec : Générique - Vitrines - L'Opéra du Pauvre (Rappelle-toi) - T'es rock coco - L'espoir

Merci à Guillaume pour son soutien. Merci à Chris et Sylvie de chez leo-ferre.eu pour leur soutien. Merci à Frantz Vaillant. Merci Frédo !

Pour réécouter Le Ferré Club (n° 43) Discussion avec Mathieu Ferré, en compagnie de Patrick Ullmann et Alaric Perrolier (2ème partie), c'est ici !

La première partie est ici !

19/06/2018

SeTLisT - Nuit Noire - Diffère / avec Paulo du groupe Vosstanie "Qu'est-ce que l'autonomie ouvrière ?"

Rencontre avec Paulo du groupe Vosstanie, à l'occasion de la parution de l'ouvrage Qu'est-ce que l'autonomie ouvrière ?, un texte de Lucia Bruno, traduit et proposé par les éditions Vosstanie. En passant, quelques évocations concernant le monde de la militance, en général et en particulier.


Cet entretien est suivi de la diffusion d'une émission de Radio Vosstanie consacrée à l'ouvrage.

En troisième partie de Nuit, rediffusion d'une autre émission de Radio Vosstanie, portant sur la critique de l'idéologie identitaire (25 juin 2016).

Musiques : Collectif usagers SNCF pour la grève illimitée, La vie s'écoule (remix 2018) - Vosstanie, So fuck god

Merci à Paulo pour sa gentillesse et sa confiance. Soutien !

Pour réécouter la Nuit Noire - Diffère / avec Paulo du groupe Vosstanie "Qu'est-ce que l'autonomie ouvrière ?", du 18 juin 2018, c'est ici :
Introduction - Entretien avec Paulo

La Nuit Noire revient en direct la semaine prochaine, pour sa dernière édition avant de laisser la place à la saison 3 de L’Été en Pente Noire.