05/11/2016

Choses vues au Musée de l'Histoire du Peuple de Manchester


Evoqués à l'antenne lors de la reprise du 3 octobre, voici quelques souvenirs rapportés du Musée de l'Histoire du Peuple situé à Manchester.




Bien plus que l'histoire du peuple, ce lieu parcourt l'histoire de l'engagement politique et de l'organisation collective au Royaume-Uni (et plus précisément en Angleterre). Entendons-nous bien : l'engagement le plus conventionnel qui soit. Il n'est aucunement fait référence aux anarchistes, par exemple (alors que sont présentées quelques publications de l'extrême-droite, mais passons). Probablement tenu par le parti travailliste (Labour), ce musée présente une collection d'affiches, d'objets, de fanions et drapeaux, en lien avec les formes d'organisation des classes populaires. Il se visite rapidement, et son accès est gratuit.

Lesley Boulton, sur le point d'être frappée à la tête par la police lors de la "bataille d'Orgreave",
moment de répression exacerbée lors de la grève des mineurs de 1984.

Manchester a beau être déclarée "Nuclear Free Zone" (territoire dénucléarisé),
il n'y a pas moins de cinq centrales dans un rayon de 150km autour d'elle.

Dans la partie consacrée à l'antiracisme, une affiche contre le racialisme. Une affiche des années 80.


En fin de visite, des pense-bêtes autocollants et des feutres sont mis à notre disposition pour laisser un petit mot sur de grands panneaux. Il y en a un qui m'a sauté aux yeux.