05/04/2016

Nuit Noire - / Bonngasse 20 - Note 3

"[Cinquième Symphonie]
On imagine Beethoven découvrant tant d'horizon derrière ces deux notes de l'accord parfait mineur et les quatre battements rythmiques qui lui donnent la vie. On appelle à parler, à ce propos, des coups du DESTIN, pour sacrifier à une littérature feuilletonesque qui émeut les âmes romantiques, et dont nous nous garderons bien d'interrompre le soliloque tellement le thème de la Cinquième se prête à leur jeu. Mais, littéraire ou non, le thème de la Cinquième est formidablement expressif. D'abord par sa brièveté, ensuite par son aspect rythmique.

La brièveté et le rythme du thème chez Beethoven ne peut se dissocier de l'analyse. le thème beethovénien doit beaucoup à l'accord parfait, ou pour mieux dire, à l'arpège de cet accord. Exemple, le début de l'Héroïque dans toutes les mémoires, et le final de la Pastorale dont la grâce thématique emprunte les chemins déjà battus par Mozart mais avec un contexte humain qui manquait au maitre de Salzbourg et dont regorge le géant de Bonn"

Léo Ferré, Emission Musique Byzantine sur Paris-Inter, octobre 1953 - juillet 1954