03/05/2018

Le Ferré Club (n° 36) Anarchia 5 - 2 mai 2018

"- Je me souviens du soir du 10 mai 68, je chantais à la Mutualité pour les anarchistes, mes amis, et après qu'on ait fait une balance en théâtre, je suis allé dans un café, là, sur la place, et j'ai vu à ce moment là des choses extraordinaires, que je n'avais jamais vu, qu'on a plus revu d'ailleurs. Les étudiants et les professeurs, dans la rue, marchant, sans arme bien entendu, et j'ai vu - alors j'ai eu les larmes aux yeux tout de suite, parce que ça voulait dire beaucoup de choses - un drapeau rouge et un drapeau noir. C'est la première fois que je voyais un drapeau noir, moi, dans la rue, comme ça. Vous me direz que le drapeau (noir), c'est toujours un drapeau... Bien entendu. Mais noir, c'est mieux que les autres. -" 
- Léo Ferré (Discorama, juillet 1974) 

Au sommaire : Générique - La violence et l'ennui - L'imaginaire - Madame la misère - Words... words... words - Gli anarchici - Sans façon - Comme une fille

Merci à Marie Richeux, que vous retrouvez tous les jours de la semaine à 21h sur France Culture pour l'émission Par les temps qui courent. Merci à Christiane, soutien fidèle. Merci à Chris et Sylvie, pour leur générosité et leur soutien. Merci à Bonnie. Merci Frédo !

Pour réécouter "Le Ferré Club (n° 36) Anarchia 5", c'est ici !