24/11/2015

SeTLisT - Nuit Noire - 16 novembre 2015

Amis et amies de la Nuit Noire,

Quelques mots à propos des attentats du 13 novembre... trois jours plus tard. Ce n'est pas un exercice simple, mais il était difficile de faire autrement. Être présents, présentes - témoigner de nos ressentis, proposer nos convictions. L'émotion, aussi difficile de faire avec que sans. La colère, évidente. Les inquiétudes, de tout ordre. L'espoir, nécessairement. Quelques mots qui seraient sans doute dits autrement aujourd'hui, mais les convictions demeurent. La plus évidente : pour ceux et celles qui sont attaché-e-s au sort commun, à une certaine idée du "ensemble", au point d'être militants et militantes politiques (seul-e-s ou en groupe) ; pour ces mêmes qui ont fait de liberté, solidarité, émancipation, des principes intangibles ; devant nous, de longues années à l'ouvrage !

Pour la musique, Michèle Tauber, Di Tsayt fun di Karshn - Damien Saez, Usés - Jacques Higelin, L'innocence - Léo Ferré (sur un texte de Charles Baudelaire), L'étranger - Renaud, Deuxième génération - Ange, A la cour du roi nombril. (suivi d'une rediffusion de la Nuit Noire "with Joe")

Pour réécouter la Nuit Noire du 16 novembre 2015, c'est ici (- Désolé pour le retard...) :