04/10/2006

Dans la chambre sans bruit la nuit nous faisons route
Amoureux solitaires sans regarder derrière
Nous fuyons tous les deux, tu me dis qu'on est fou
Alliés, là dans l'ombre tu éclaires
Dans les draps de satin noires étaient nos nuits blanches
Toi, tu m'ouvrais la voie, moi, je cambrais les hanches
Au brûlant de la peau, au puissant des parfums
De la sueur et de l'autre
Comme deux sans-abris au milieu de l'orage
Sous les coups, sous la pluie nous joignons nos visages
Au-delà des réels mon amour avec toi
Allez viens on s'arrache
Allez viens on se crache!

Evadés, clandestins
Allez viens...

Damien Saez