04/01/2014

[Hors-Série] Note après un haut-le-coeur

Le réseau social le plus égocentré me proposait la lecture de la publication d'un collègue, au sujet de "la quenelle". Après deux tirs isolés, un sur le Ministre de l'Intérieur, un sur les Antifas, dégommés pour leurs "élucubrations", ce collègue nous annonçait que l'analyse (traduite de l'américain, avec tout ce que cela sacrifie de subtilités) (1) de ce qu'il tient pour une "véritable journaliste", Diane Johnstone, américaine mais connaissant "très bien la France", allait enfin permettre à "on" de comprendre ce qu'il était "incapable" de faire. L'article se révélant en fin de compte être un édito, une prise de position donc, et non un travail d'analyse ou de recherche, la notion de journaliste nous importait guère. Tout le monde est capable de donner son point de vue, et le mien vaut bien celui de Diane Johnstone, qui vaut bien celui de ce collègue, qui vaut bien celui de Dieudonné, qui vaut bien celui de Nabilla, qui vaut bien celui de Manuel Valls, qui vaut bien celui de Zlatan Ibrahimovic, qui vaut bien celui de Mister Bean, qui vaut bien celui de Jean-Michel Bazire, qui vaut bien celui de Mark Zuckerberg, qui vaut bien le vôtre, ami lecteur, amie lectrice.

L'explication, donc ? Ce geste n'est, selon ce collègue, ni nazi, ni raciste, ni antisémite, mais l'expression d'une défiance, "signe de rébellion contre le système".

Je me suis fendu de cette réponse.

Contre le système ? Lequel ??? Notre système économique, le capitalisme ? Il y est fait bien peu mention dans ces interventions. Il n'a jamais été choqué que des "entertainers" puissent gagner autant de pognon à être cons. Et puis, il en vit, grassement, depuis des années. Quel système ? Notre système politique, la République ? Elle est mise à mal par les tenants des pouvoirs, elle n'a pas besoin d'être en plus sodomisée par des bras. Quel système ? Le Marketing Salope ? Il en vit. Quel système ? Ce tissu médiatico-financier ? Qu'apporte-t-il de plus que les analyses d'ACRIMED, par exemple, avec son bras collé dans le fion de... De qui, alors ? Qui ?

Qui sont ces anonymes venus se faire photographier devant les camps de la mort, devant les synagogues, devant les panneaux mentionnant le mot "Juif" ? Qui sont-ils, des anonymes, souvent des militaires, quelques fois des sportifs, des artistes... Pavloviens de l'abruti, fumant la cigarette US à 50 balles le paquet, arborant le logo sur joli sweat shirt, clic-claqué au smartphone... S'ils s'en prennent au système (hein?), ils sont sans doute ceux sur qui les Révolutionnaires pourraient compter un jour ou l'autre, si leur utopie prenait vie ? A croire le floutage des visages, les bandeaux d'anonymat, le courage n'étouffe personne parmi ces "disciples" du show-man, de "l'entertainer".

Alors imaginons un peu que le sphinctère de ce "système" ne tienne pas le choc, et qu'il soit question D'EN ETABLIR UN AUTRE... Oui, espérons que l'aigreur ne tienne pas lieu de principe, et qu'il soit in-fine question de construire un autre monde... De quel monde s'agira-t-il donc ? Quel système ? Que voulons-nous, et que veulent-ils, ceux qui tendent le bras ? Grégaires, ils me font peur. Ils sont un troupeau qui marche droit, même s'ils se croient à contre-sens.

Bien dommage de lire cela sur ton profil, collègue."


J'aurais bien plus à dire à propos de ces gens de la "quenelle". Je m'abstiendrai car ils ne le méritent pas. Je ne suis pas de leur monde. Ils ne sont pas du mien.

"Sans rêve et sans réalité, aux images nous sommes condamnés"

Je persiste ici même.

DK, Paris, le 4 janvier 2014

(1) Précisons que la-dite traduction, relayée par le collègue, provient du blog d'un particulier, proposant, comme il est dit dans son sous-titre, des "points de vue sur le monde arabe", catégorisé par l'auteur, et dont les catégories les plus récurrentes sont (hormis "Uncategorized") Sionnisme (253), Palestine (156), Gaza (121), Iran (51), Entité sionniste (48), Hamas (44). Si vous tenez à la lire, les références sont disponibles dans la capture d'écran.